Carretera Austral, acte 2

Nous nous levons le matin dans un décor de montagne, nous nous couchons le soir cernés par une forêt vierge impénétrable… La carretera austral nous dévoile chaque jour ses multiples visages.

L’eau ne manque pas ici. Elle déborde, elle s’infiltre, elle dégringole, elle est partout. En prime, elle nous tombe sur la tête. Il pleut, il pleut, il pleut. Le taux d’humidité est tel qu’on pourrait presque voir du lichen pousser dans notre camion ! Impossible de faire sécher quoi que ce soit. Dans ces conditions, la vie à bord devient un peu plus rude.

Sendero del bosque encantado.

2 réflexions sur “Carretera Austral, acte 2

  1. Fred dit :

    Allé bon courage ! Ca va sécher… Et surtout profiter à fond de ce dernier mois de voyage ! Pas la peine de rentrer, ici aussi il pleut. Bises à tous.

  2. MICHON Enora dit :

    Ben c’est un peu comme à Pau quoi!!!
    On pense à vous
    Bisous

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s