Dans la famille Blanc, je demande le frère

Dans la semaine nous recevons un message de l’ami Baptiste Blanc, frangin de Rémi. Il vient d’arriver en Argentine avec sa petite famille et se trouve… à moins de 100km de nous. Ca alors, quelle coïncidence !! Nous faisons illico un détour pour aller les rejoindre.

080al

072(2)al

060al

C’est ainsi que nous nous retrouvons à Bariloche, située au bord du magnifique Lac Nahuel Huapi, le temps d’une bien belle balade sur le Cerro Otto.

045(2)al

Baptiste, Alix, Gaïa et Magali.

Les Andes dans toute leur splendeur !

Nous sommes impatients de suivre leurs aventures à bord d’un bus scolaire !

Publicités

Côté femmes…

Les hommes sont partis à la découverte du volcan. Marine et Stéphanie, au volant de leurs mastodontes, s’engagent sur une piste chaotique et s’installent non loin d’une rivière, dans un cadre verdoyant. Nous sommes seuls au monde, loin de tout, la vie est belle.

Le lieu est propice aux cabanes. La journée du lendemain avec les enfants s’annonce excellente.

L’eau est fraiche mais toutes les occasions sont bonnes pour faire un brin de toilette.

A 5h du matin, la pluie tombe, Stéphanie s’inquiète. A 7h, il pleut toujours, nous décidons de lever le camp afin de retrouver des lieux moins isolés… Et sa crainte s’avère fondée : le Westy s’embourbe ! Plus moyen de le sortir de là.

Et voilà, il suffit que nos hommes nous quittent 5 minutes pour qu’ils nous fassent défaut !

Les enfants enfilent leurs bottes et prêtent main forte à Stéphanie. Tout le monde pousse. Avec pugnacité et quelques cales bien placées, la joyeuse bande finit par sortir l’engin. Ouf !

Les lieux du « drame ».

La tranchée est profonde.

Sur le chemin du retour, les mamans ne sont pas très fières de naviguer à travers les ornières du chemin boueux au volant de leurs bolides de plusieurs tonnes.

Je veux immortaliser l’instant et sors un instant prendre quelques photos de Stéphanie en pleine action. Au moment de retourner à mon camion, je me retourne… et que vois-je ?

… Un magnifique sanglier posté juste devant !!! En quelques secondes je me retrouve sur les genoux de Stéphanie en la suppliant de me conduire jusqu’à la porte mon véhicule !

Quelle matinée mouvementée !!!

Côté hommes…

Pierre-Jean et Adrien décident de partir à l’assaut du volcan Puyehué, entré en éruption l’année dernière. Spectacle grandiose assuré : cratère enneigé, zones lunaires recouvertes de cendres, coulée de lave encore chaude… Adrien est passionné de volcans, il en parle avec enthousiasme.

Départ en fin de journée. Ils quittent femmes et enfants le cœur enjoué. Le ciel est dégagé. L’ascension s’annonce bonne.

Nos hommes sont vaillants : en quelques heures les voici au refuge.

Le temps se couvre. Le froid occupe les lieux.

Ils passent la nuit au refuge. Le confort y est sommaire, mais la bonne humeur de mise.

Au réveil, ô déception, il neige, le ciel est bouché, ils rebroussent chemin.

La nature a eu gain de cause, ils retrouvent leur petite famille… trempés de la tête aux pieds !

Aujourd’hui à l’école…

Aujourd’hui à l’école nous étudions les volcans.

Allez hop, on s’entasse dans le camion et on va voir ça de plus près.

Le cours se passera au cœur d’un cratère, ce sera plus parlant.

Adrien, le prof, nous explique comment ça marche…

Les différentes étapes de la vie d’un volcan…

Maintenant au travail, dessinez moi un volcan en éruption !

Candice est appliquée…

Vaïk est studieux…

Et Tilio a bien écouté.

Mais si la petite fille au premier rang pouvait arrêter de bouloter du chocolat pendant les cours…

Et pendant ce temps là, au fond de la classe, ça chahute !