Terre de Feu

Dans cette contrée reculée, il y a 150 ans à peine, vivaient encore les indiens Yámanas, peuple nomade pacifiste.

Pêcheurs, ils passaient la plus grande partie de leur temps sur leur canoë. Et plutôt que de se vêtir de vêtements qui n’auraient jamais séché, ils s’enduisaient le corps de graisse d’animaux marins et se réchauffaient devant un feu qu’ils maintenaient constamment allumé, même sur leur canoë.

Nous essayons d’imaginer comment, dans ces paysages humides battus par les vents, le froid et la neige, ces petits indiens aux jambes chétives, réussissaient à vivre nus, même en hiver…

Même Pierre-Jean notre montagnard habitué aux douches froides, en cette belle journée de printemps, n’a pas eu le courage de sortir un seul orteil de sa chaussette pour jouer les indiens !

C’est en voyant la multitude de petits feux allumés par les indiens que Magellan aurait nommé ce lieu « Terre de Feu ».

Titi, notre petit Yámana.

Petit bivouac sympa… mais frais !

Footing matinal.

2 réflexions sur “Terre de Feu

  1. barrois marie-christine dit :

    Votre voyage est grandiose, mais c’est plus qu’un voyage vous nous offrez un GRAND REPORTAGE !!! Merci du fond du cœur tendresses au trio si à l’aise, leur sourire le prouve..

  2. MICHON Enora dit :

    C’est vrai! Tous les soirs j’attends avec impatience la suite des aventures de « 3 bambins en Patagonie »! Tant de km nous séparent et pourtant j’ai l’impression de partager quelques minutes avec vous…
    Plein de bisous

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s