Poséidon

Et là, dans ce décor enchanteur, les voici… les déesses de ces lieux…

Nous avions beau les avoir vues chez Georges Pernoud le vendredi soir, nous ne nous attendions pas à un tel spectacle. Devant nos yeux, à quelques mètres seulement, ces colosses marins évoluent tout en douceur, sans quitter d’une « nageoire » leur petit. Baleineaux et baleines s’enlacent et se prélassent inlassablement, tendrement…

Partout autour, ballets gracieux et défilés incessants… Nous ne nous lassons pas de les observer…

Nous avons quasiment la sensation de pouvoir les toucher.

Nous allons ainsi nous laisser vivre au rythme de ces mastodontes et de leur nonchalance pendant 3 jours… Instants magiques…

La nuit, sur la grève, nous nous endormons au son de leur chant roque et de leur souffle caverneux…

Par moment elles se balancent, frappent la mer de leur nageoire imposante, font l’équilibre la queue en l’air ou s’élancent dans les airs majestueusement… sous nos yeux ébahis !

Certaines de ces photos ont été prises par Nelly et Stéphane.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s